Le forum des champipis addicts : fun, laugh, talk


    Is-It Realistic ? [Chapitre 14]

    Partagez
    avatar
    Titia
    *GPDC* *admin*

    Féminin
    Nombre de messages : 1451
    Age : 27
    Localisation : En mission spéciale avec Tony
    Date d'inscription : 12/10/2008

    Is-It Realistic ? [Chapitre 14]

    Message par Titia le Lun 24 Aoû - 19:59




    Chapitre 14



    Quelque part dans Sherwood

    Marian avait plongé son visage entre ses mains, elle ne cessait d’entendre la voix de son agresseur lorsqu’elle se trouvait dans les écuries.

    -Marian … Marian …











    « Marian…Marian… » Argh cette voix la rendait folle, ce ton mielleux, celui qui vous glacerai le sang. Mais plus elle tendait l’oreille pour entendre cette voix, plus elle avait le sentiment de la connaître. Mais oui elle l’a connaissait. Cette voix qui semblait pourtant provenir des abysses lui était particulièrement familière. Elle se rapprochait même …

    -Marian ?! Marian ?…..

    Quand enfin elle ouvrit les yeux elle faillit s’évanouir. Elle était en nage et Robin se trouvait à son chevet. N’en croyant pas ses yeux, elle crue d’abord à un rêve. Elle tendit la main vers le visage de son homme et lorsque sa peau fut au contact avec la sienne elle comprit qu’il était bel et bien devant elle.

    -Marian tout va bien ? demanda Robin inquiet.
    -Un Ange …dit-elle.
    -Un Ange ? s’étonna Robin.
    -Tu ressembles à un ange… répéta-t-elle.
    -Je ne dois avoir que l’allure d’un ange, taquina Robin.

    L’esprit de Marian se brouilla quelques secondes. Etait-elle en train de rêver ? Robin était mort…ou alors ?

    -Je dois avouer que tu as le sommeil bien agité, rajouta Robin voyant sa bien aimée à moitié paniquée.
    -Ce n’était qu’un rêve ? elle prononça ces mots pour elle même mais Robin entendit.
    -Quoi ? Quel rêve ?
    -Oh mon Dieu, cela avait l’air si vrai, j’ai cru que …

    D’un mouvement elle se releva et enlaça Robin, enfouissant son visage dans le cou de l’homme qu’elle aimait, respirant à pleine bouffée son odeur si enivrante. Robin d’abord surpris par ce geste se laissa aller lui aussi, le contact de Marian sur lui avait un effet inhibiteur. Lorsqu’ils étaient ensemble plus rien autour d’eux n’avait d’importance. Ils s’enfermaient dans leur bulle et s’y perdaient des secondes, des minutes, des heures … et ils étaient heureux.

    Ne voulant aucun détails concernant l’étrange rêve de Marian, Robin lui annonça que Thornton avait dressé la table et probablement servi le petit déjeuné. Il embrassa la jeune femme sur le front et descendit en premier. Marian mit encore quelques secondes avant de se remettre complètement de son cauchemar. Elle enfila une robe de chambre et descendit à son tour. Robin assit à un bout de table la regarda descendre prestement puis l’invita à s’asseoir en bon gentlemen avant de reprendre place. Le petit déjeuné se passa d’abord dans le silence. Puis Marian interrompit ce moment de vide.

    -Qu’as-tu prévu pour aujourd’hui ?
    -Je pensais accompagner Guy chez ma tante à Barnsdale. Et toi que comptes-tu faire ?
    -Mmm j’ai une course à faire, mais rien de prévu pour aujourd’hui, père ne rentre que lundi de Londres.
    -Tu pourrais nous accompagner ? proposa Robin.
    -L’idée me tente assez.
    -Alors qu’est-ce qui te retiens ?
    -Sûrement pas toi !

    Robin afficha un large sourire à cette réponse et Marian fit de même. Puis il plongea son regard dans le sien. Dieu qu’elle était belle ! Il en était fou amoureux et comptait bien l’épouser un de ces jours. En attendant il allait passer chaque secondes à ses côtés, il avait perdu tant de temps pendant ces maudites croisades et son retour avait été quelque peu mouvementé. Mais il comptait bien se rattraper.
    Le déjeuné terminé, Robin lui annonça qu’il se rendait à l’auberge. Marian déclara qu’elle se rendrait chez elle, prendrait quelques affaires pour le voyage et qu’elle le retrouverai devant l’auberge.

    Knighton Hall

    Marian mit pied à terre, laissa le palefrenier prendre soin de son cheval et fut accueillit par sa suivante. Elle l’a salua, l’a prévint de son départ puis la chargea de se rendre chez le tailleur récupérer la robe qu’elle avait commandée.
    Pendant que sa suivante s’occupait de sa course, Marian monta à l’étage, prit un sac de voyage et y enfourna tout le linge qu’elle avait à portée de main. Une fois bouclé, elle descendit et rejoignit l’écurie. elle demanda à Eric, le palefrenier, de lui seller le cheval le plus robuste avant de s’élancer vers Nottingham.

    Auberge Rouge, Nottingham

    Robin et Guy discutaient tranquillement devant l’auberge lorsque Marian arriva. Elle ne prêta pas de suite attention à la tenue de Messire Gisborne, mais lorsqu’elle leva son nez, une fois le pied mit à terre, un long frisson lui parcoura l’échine, son cœur s’emballa, son teint de pêche vira au blanc … cet homme qui se tenait là, vêtu de noir, était l’homme de son cauchemar. Ce qu’elle vit ensuite la pétrifia : son sourire…


    _________________
    ***
    *
    *
    *




    *
    *
    *
    ***

      La date/heure actuelle est Lun 11 Déc - 10:47